01 mai 2011

Rhinocéros de Ionesco. Mise en scène Emmanuel Demarcy-Mota.

Une pièce de théâtre sur la montée du fascisme n’est pas chose rare, que l’on pense à Casimir et Caroline mis en scène par le même Emmanuel Demarcy-Mota, aux multiples adaptations d’Inconnu à cette adresse, ou bien sûr aux pièces de Sartre et Camus… Intérêt réel pour une période historique que l’on voudrait comprendre pour ne plus qu’elle recommence ou tendance au voyeurisme macabre, le public répond toujours présent. Et quand c’est Rhinocéros de Ionesco, d’autant plus. Pourtant, au premier abord, l’allégorie peinte par le dramaturge... [Lire la suite]
Posté par Lougrezillier à 18:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2010

Les Chaises de Ionesco. Mise en scène Luc Bondy, aux Amandiers Nanterre

Les Chaises fut l'une des premières mises en scène de Luc Bondy, par goût d'abord (il connaissait intimement Ionesco et l'admirait beaucoup) et par idéologie puisque la pièce lui permit en 1970 de traiter la question de l'imaginaire. Le metteur en scène allemand revient aujourd'hui aux Chaises pour resserrer son propos sur la question de la solitude des deux vieillards. Mari et femme depuis près d'un siècle, isolés jusqu'alors dans leur couple, ils peuplent leur derniers instants de figures imaginaires avant de se donner la mort. Un... [Lire la suite]
Posté par Lougrezillier à 14:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 septembre 2010

brèves

Les acteurs de bonne foi, Marivaux. Mise en scène Jean-Pierre Vincent aux Amandiers de Nanterre.Le Roi se meurt, Ionesco avec Michel Bouquet à la Comédie des Champs-Elysées. Deux spectacles qui ne parviennent pas à convaincre sans être tout à fait mauvais. Jean-Pierre Vincent se propose de rapprocher et de faire entendre ensemble la courte pièce de Marivaux et la lettre de Rousseau à d'Alembert sur les spectacles. Quant à George Werler qui monte Le Roi se meurt, sa mise en scène est poussiéreuse à souhait. Les comédiens, quoique... [Lire la suite]